Antibes : le meilleur endroit pour flâner

Après des mois de télétravail, le marché immobilier flambe à Antibes et on comprend pourquoi ! L’esprit village nous séduit de plus en plus; ajoutez-y un peu d’iode et un bon mojito en terrasse et vous aurez le parfait combo ! Que ce soit pour vous évader du bureau ou finir par vous convaincre, je vous propose de me suivre sur les routes pavées de la vieille ville. Si vous venez en voiture, vous pouvez vous garer au parking du port. Il est aussi facile de rejoindre la ville par le train, qui vous offrira une jolie vue mer le temps d’un court voyage.

Le Port

Grandir sur les ports, c’est comme les films de Pagnol… mais j’admet que l’image est un peu surannée. Ce que j’apprécie dans celui d’Antibes est de trouver des bateaux de toutes les tailles, de tous les styles : des gros yachts avec des noms de conquistador en passant par quelques coques minuscules, il y en a pour tous les goûts ! Qu’on soit bien d’accord, une petite balade en mer pour admirer l’horizon ou pêcher est souvent mieux que les bruits de moteur sur un cinquante mètres. Les voiliers tout en bois sont ceux qui me font le plus rêver. Leurs voiles sont repliées lorsqu’ils sont à quai, sans qu’ils n’en perdent de leur splendeur. Tout est verni jusqu’à la passerelle, les formes sont souvent élégantes… Le mieux est d’admirer tout ça avec une glace à la Gelateria del Porto. Attention à la queue ! Nous parlons des recettes secrètes comme un héritage familial : j’ai l’impression que l’enseigne a toujours été là. Le rendez-vous de tous les antibois qui se respectent.

Les Remparts

Si vous continuez de monter après le glacier du port, que vous contournez le marché pour emprunter des escaliers de pierre, vous vous retrouverez forcément sur les remparts. Jetez un petit coup d’œil en-bas : il suffit d’un peu de vent pour que les vagues s’écrasent contre les rochers. De nombreux réalisateurs sont venus tourner des scènes cultes ici. Un peu plus loin au Fort Carré, Sean Connery était même venu affronter Maximilien Largo dans le 007 de 1983. Cependant James Bond est loin d’être la seule histoire à raconter. Les fortifications font l’identité d’Antibes, elles ont été peintes mille fois comme une sorte de chemin en pierre qui nous empêchent de tomber… ou d’être envahis. Les Grecs furent les premiers à dégager une route commerciale jusqu’en Gaule. Une fois conquise, les Romains ont fait d’Antibes un premier bastion pour protéger leur précieuse Nikaïa (l’actuelle Nice). Que ce soit la culture, l’armement, l’histoire, il n’y a rien que ces pierres n’ont pas vu ! En longeant la mer, vous allez forcément dépasser l’atelier de Stahl (dont les peintures sont encore au musée Picasso). L’art abstrait et ses magnifiques nuances de couleurs montrent le même horizon. En continuant vers la plage vous croiserez L’Âme des mots qui regarde la mer. Preuve qu’il y a beaucoup de choses à dire. On peut retrouver l’artiste Jame Plensa à Nice, mais aussi à Chicago. 

Le lavoir

Si vous sentez le besoin d’une pause ombragée avant de retrouver le soleil azuréen, vous pouvez faire demi-tour et vous perdre dans les ruelles après le marché. À l’intersection de la rue de la Tourraque et de la rue du Safranier, vous trouverez le dernier lavoir d’Antibes. Généralement, il y a toujours deux adolescents pour s’y embrasser : l’endroit est calme, le bruit de l’eau apaisant. J’enlève souvent mes chaussures quand j’ai trop chaud pour y tremper mes pieds (bon à savoir : votre température corporelle dépend de beaucoup de vos petons !). Même si le lavoir reste un lieu de rencontre pour les Antibois, on est quand même heureux d’avoir une machine à laver. En reprenant votre route, prenez le temps d’admirer les vieilles bâtisses, les bougainvilliers, les portes cochères… De petits restaurants ou salon de thé tombent à point nommé !

Une fois sur place, n’hésitez pas à nous envoyer vos meilleurs spots d’Antibes et de nous faire partager votre expérience 😉

Emma de la Villa du Port d'Attache

Emma a grandit à Antibes, avant de passer ses journées à jouer dans les jardins de la villa. L’accueil des voyageurs, elle connaît ! Quand elle quitte Paris pour ses vacances, elle a ses bonnes adresses et ses lieux favoris pour retrouver ses amis : le vieux Nice, les îles de Lérins et bien sûr, les terrasses d’Antibes…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *