Villa et Jardins Ephrussi pour les amoureux d’architecture et de jardins!

Cette somptueuse villa construite par Béatrice Éphrussi de Rothschild entre 1905 et 1912, et ses 9 jardins exceptionnels est un lieu incontournable de la Côte d’azur et une visite s’impose !

Un peu d’histoire

La richissime Baronne née en 1864, fille du Baron Alphonse de Rothschild, sans héritiers, à légué la demeure à l’Académie des Beaux-Arts. Elle témoigne de la Belle Époque quand les côtés de la méditerranée deviennent le lieu de villégiature des fortunés en hiver, créant ainsi la Riviera. La Baronne achete un terrain de 7 hectares rocheux et carrément stérile sur le presqu'ile à Saint Jean Cap Ferrat, une parcelle étroite avec un atout principale : une vue plongeant sur la mer qui la fait penser à un pont d’un paquebot, avec la mer de autour . Ainsi la villa acquiert le nom Villa Ile-de-France.
Ce palazzini, mi-vénitien, mi-mauresque est conçu par les architectes Jacques Marcel Aubertin et Aaron Messin (pas moins de quinze architectes se succèdent) avec les travaux gigantesques. La création des jardins a pris 7 ans et la difficulté était de créer un parc dans une endroit hostile et battu par des rafales de vent. Le promontoire fut dynamité et d’énormes quantités de terre sont apportées pour mettre tout à niveau. Aujourd’hui il existe 9 jardins, dont le principal est le jardin français. En 1912, la Baronne s'installe dans sa villa. Petite anecdote : elle exigeaient que ses 30 jardinières portaient une uniforme de marins, le béret à pompon rouge inclus.
Une grande passion de Béatrice était sa collection d’objets d’art et la villa réunit toutes ses collections obtenues pendant ses voyages mais elle a aussi chiné les œuvres d’art aux quatre coins de la France et du monde. Par exemple, le grand salon est orné de boiseries peintes provenant de l’Hôtel Crillon à Paris, des tapis qui avant étaient dans la chapelle du Château de Versailles, et un boudoir dont le secrétaire a appartenu à la reine Marie-Antoinette. Elle a fait venir de nombreuses œuvres d’art par train et qu’elle sélectionne directement sur le quai de la gare de Beaulieu.

Les jardins

L’architecte paysagiste Louis Marchand est chargé en 1934 , l’année de la mort de Béatrice atteint de tuberculose, de concevoir les jardins thématiques comme le jardin florentin, espagnol , exotique, provençal, japonais, roseraie et de restaurer le jardin à la française et de remet des bassins en eaux.
Mais avec la guerre de 1945, la villa est abandonnée pendant deux ans. Louis Marchand reviens âpres la guerre pour restaurer les jardins et c’est à cet époque que la villa change de couleur d’ocre en rose ce qui lui donnant son caractère vénitien.
Aujourd’hui, nous prenons plaisir à flâner entre les salles, et les jardins, le temple de l’amour et de s’imaginer la vie de la belle époque. On adore admirer le jeu de fontaines avec des valses toutes les vingt minutes depuis la terrasse du premier étage. Le salon de thé-restaurant se trouve dans l'ancienne salle à manger de Beatrice et la vue depuis sa terrasse domine la baie de Villefranche. Il y a aussi la possibilité d’acheter un panier repas et de vous installer sur l'herbe du jardin à la française pour le déguster.

Infos pratiques

16 € plein tarif mais avec le French Riviera Pass, l’accès est gratuit et -5 % sur la boutique
Audio guide disponible gratuitement.
Parking gratuit sur place
Il faut prévoir un minimum de 2 heures pour bien profiter des jardins et visiter la villa

Gillian du Port d'Attache

Gillian est sud-africaine, elle a posé ses valises sur la French Riviera depuis 25 ans aujourd’hui. Journaliste de formation, elle est de la génération qui a vu la fin de l’Apartheid à coup de Sugar Man et de David Bowie. Avec un mari en mer, elle s’est lancé dans un joli challenge : accueillir les voyageurs du monde entier, mais à quai.